Le soutien...

Le soutien concerne le travail réalisé avec l'élève en rapport aux difficultés qu'il rencontre sur les savoirs disciplinaires ; comme les mathématiques ou la langue française.

Ici, il est question d'identifier ce qui freine / empêche l'accès à la compréhension de l'élève sur l'aspect de la discipline elle-même. Pourquoi ne comprend-t-il pas le principe des retenues sur la soustraction, ou encore, pourquoi ne parvient-il pas à orthographier certains mots correctement, par exemple.

Identifier les sources d'une difficulté est un point de passage obligé mais n'est qu'un point de départ. Une fois la difficulté identifée, mon rôle est de proposer à l'élève un cheminement de réflexion adapté à son fonctionnement, ses connaissances actuelles et ses besoins, afin qu'il puisse comprendre en s'appropriant les notions vues et en les réinvestissant dans d'autres mises en situation scolaires.

Le but du soutien est, in fine, de faire progresser l'élève dans les résultats obtenus.

Le coaching...

Cette notion, relativement récente dans le champ de l'éducation en France, n'est pas directement centrée sur les savoirs comme peut l'être le soutien, mais sur le rapport à l'institution, l'école, et sur la position de l'élève dans son environnement d'apprentissage, au sens large du terme.

Ceci recouvre ce qui touche à la motivation, à la manière dont l'élève organise son travail, également aux aspects connexes aux apprentissages mais qui en sont aussi contributifs.

Apprendre induit des dispositions et les freins, hors difficultés d'apprentissage, peuvent être nombreux. Mon objectif ici est d'apporter à l'élève, mais aussi à ses parents, des clés de progression afin de pouvoir appréhender le milieu scolaire de manière plus apaisée et efficace.

Pour apprendre et progresser, il faut avant tout se sentir bien et évoluer dans un contexte apaisé. L'institution confie aux enseignants des missions qu'ils ne peuvent mener à bien, faute de temps et de moyens.

 

Coacher, c'est finalement aider l'élève à lever les barrières qui freinent son évolution. Par le biais d'entretiens, l'amener à modifier son regard sur lui-même, l'institution, et sur son propre rapport au savoir.

C'est finalement lui donner les clés pour devenir ou redevenir acteur de sa trajectoire.

COMPRENDRE & ÉVOLUER